RPG MAKER LOVE

Forum aide pour la création d'un jeux vidéo Amateur avec RPG MAKER 2003, Rpg Maker xp, et Rpg Maker VX
 
AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  ChatChat  

Partagez | 
 

 Un Héros est né (légendes d'Atmirah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Héros est né (légendes d'Atmirah   Mer 25 Juil - 13:32

Cette nouvelle, je l'ai écrite il y a 2 ans, alors que j'imaginais Atmirah pour placer mes histoires. Voici la première partie un peu nulle pour commencer. Lisez bien, et quand le jeu sera sortit, vous verrez cette chaumière... (le narrateur n'a rien à voir avec le héros du jeu)
_______________________________________________________________________
Un Héros est né


C’est ici que je suis né. Dans cette petite maison, perdue dans la forêt, au nord de Temesvar, dans l’extrême ouest d’Erredan. Tandis que chaque jour, père va couper du bois afin de le revendre dans les villes, et afin de nous faire survivre durant les rugueux Hivers que nous connaissons, et mère, elle, s’occupe des tâches ménagères, et pour rapporter encore de l’argent, redescend à Temesvar pour quelques petits travaux.
Et moi, chaque jour, je tente de trouver d’autres enfants avec qui m’amuser, j’accompagne mère à Temesvar. Nous y arrivons chaque jours peu après le levé du soleil, et repartons pour arriver juste avant la nuit.

Mais les temps ont changés. Et moi aussi. Tandis que je fête mes dix-huit ans, et que je reçois ma première vraie arme : une épée, j’en profite pour tuer des brigands, prendre leur équipement, et le revendre en ville. Car mère devient vielle, et père se force à couper encore et toujours du bois.

Tout allait bien, quand en m’aventurant plus au nord dans la forêt, j’ai aperçu une troupe d’orques, ces grands, forts, et malodorants orques… Ils étaient en train de combattre un monstre que je n’avais jamais vu auparavant, dont je n’avais jamais entendu parler.
Il ressemblait à un lézard bipède, armure, épée, et bouclier portés, et semblait défendre une sorte de large monolithe gravé de runes étranges, pour une apparemment juste cause.
J’hésitais à l’aider. Seul face à une quinzaine d’orques, il n’avait aucune chance.
C’est alors que ses écailles vertes sombres se mirent à luirent de façon inexplicable, devenant presque blanches. Les orques avaient beau frappé sur son corps écaillé, cela ne lui faisait visiblement rien. Il se mit à les massacrés. Certains avaient eu de la chance, et prirent l’opportunité de fuir. Je ne savais quelle était cette créature. Mais en tous cas, mieux valait la laissée tranquille. Ce qui est sûr, c’est qu’elle cache quelque chose. Je ne suis pas sûr de vouloir savoir quoi…
_______________________________________________________________________
Et voilà un petit morceau de la suite.
_______________________________________________________________________
Cinq années s’étaient encore écoulées. J’avais donc 23 ans.
Mais alors que j’étais devenu un jeune guerrier, et que je ramenais de plus en plus d’argent à la maison pour aider mes parents, sur la route de la maison, je ne rencontrais plus les gobelins qui m’attaquaient habituellement. Etrange. Je ne les ai pas tous tués, et ils sont trop stupides pour avoir peur. Je rentrais, les bras chargés de pièces de cuivre, d’argent et d’or, mais je lâcha tout cela lorsque je vis ma petite chaumière, là, fenêtres brisées, portes ouvertes, et la tête de ma mère prenant la place du paillasson. Enragé, je pris mes armes, sauta par-dessus la petite clôture, et enfonça la porte entrebâillée. Là, une vingtaine de gobelins entamaient le cadavre de père. Par ailleurs, le cadavre d’un gobelin gisait devant moi, la hache de père plantée dans son buste. Je pris une pierre et la jeta en direction d’un gobelin. Mais il m’a, ce qui m’apporta de la chance. Ce fût cinq-six bougies qui reçurent la pierre, ce qui commençait à enflammer les paillasses qui nous servaient de lits. Quelques gobelins furent pris au piège, tandis que d’autres m’attaquaient. Le premier me chargea, pour s’empaler bêtement sur ma lame. Le deuxième porta un coup, qui arriva contre mon épaulière d’acier.
Le premier enlevé de ma lame, je décapitai net le second, sa tête partait brûlée dans le feu qui avait commencer à prendre la vie d’un des gobelins prisonnier.


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Héros est né (légendes d'Atmirah   Mer 25 Juil - 14:25

l'idée est bonne ,mais pas assé étoffée
sinon j'aime bien,mais c'est peut
enfin moi je fait pas moi alors Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Héros est né (légendes d'Atmirah   Mer 25 Juil - 18:44

Et voilà une partie de la suite de sorti
Et Sineria, ça n'a rien à voir avec le jeu qui devrait sortir en octobre, je l'ai écrite il y a fort longtemps (Décembre 2005), juste pour trouver un univers dans lequel placer mes jeux RM et mes écrits.

Je compte en faire une seconde qui serait plus attractive. C'est vrai que celle-ci n'est pas super (bon elle est vieille, mais c'est pas une excuse).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Héros est né (légendes d'Atmirah   Dim 6 Avr - 12:46

L'histoire plus attractive.
LES CONTES OUBLIES DE L'ÂGE SANGLANT
-------------------------------------------------------------

Mon nom est Dunkel. Je suis le Fils d'Alvan, dieu de la Justice, et le Protecteur choisi par Dihunor le Sage. Mon rôle sur ce monde est de mener les elfes de l'Alliance, dirigés par Faerhe, à la victoire contre les forces ténébreuses de Duhinor le Mauvais.
Il y a déjà plus d'un siècle que les orques et les lutins ont pris la forêt de Feuillargent, lieu où j'ai vu le monde pour la première fois.

Les orques et les lutins du Nord, sont alors dirigés pour attaquer Yl'Faerh, capitale elfique, par Firièn, le Fils de Bélias le Noir, mon ennemi juré. Emparé de Kaltan, mon épée enchantée, à la tête d'une escouade d'elfes, nous avançons vers l'Ouest, sur les territoires humains, dans ls depuis maintenant cinquante jours et cinquante et une nuits.Nous avons appris que des orques construisent un avant-poste près d'un village humain nommé Temesvar. Nous y arriverons
à l'aube.
---
Etrange, nous observons le chantier depuis maintenant deux heures, et les orques et lutins semblent construire une tour noire. Qu'est-ce que cela signifie? Que préparent-ils ? En tout cas, cette tour est sur le point d'être terminée.
--- À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Héros est né (légendes d'Atmirah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Héros est né (légendes d'Atmirah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supprimer les légendes de bas de page
» Légendes Urbaines
» Image avec légende
» [festival] - Le Troll et légende - le 29, 30, 31 mars 2013
» Modifier les images du forum (catégories, sujets, légendes, onglet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG MAKER LOVE :: Divers :: Cinemas, Musique, ecriture :: Un coins littéraire et Manga :: Roman/Nouvelle/Poeme... ecrit pas les membres-
Sauter vers: